Noale

NOALE, terre ayant changé de vocation, elle se dresse au lendemain de l’an 1000 et devient très vite une importante garnison militaire chargée de surveiller et de contrôler politiquement une vaste région aux confins de la région de Padoue. L’importance historique et politique de cette petite ville à l’époque médiévale est indissolublement liée à la famille des Tempesta qui, à partir du XIIe siècle, a fait de Noale le centre d’une domination rurale. Noale est restée sous l’administration de Trévise jusqu’en 1339 pour passer, à la fin du conflit entre la Vénétie et Vérone, avec toute la région de Trévise à l’état de Venise. En 1360, la République de Saint-Marc a établi une capitainerie à Noale, mais c’est après la brève occupation des Carraresi de Padoue (1381 – 1388) et l’extinction de la branche directe de la famille Tempesta, que la sérénissime République de Venise a donné à Noale le statut définitif de Podestat et ce, jusqu’en 1797. Après les guerres napoléoniennes, Noale devint « Commune », non sans avoir subi maintes brimades de la part des troupes de Napoléon. Avec la cession des territoires de la République de Venise à l’Autriche, elle devint centre administratif du district mais, pendant les guerres d’indépendance, elle subit un déclassement administratif pour avoir donné naissance à Pier Fortunato Calvi, à la tête en 1848 des « Chasseurs des Alpes » actifs à Cadore. Rattachée au Royaume d’Italie en 1866, elle appartient et lie par la suite son destin aux provinces de Vicence, Padoue et Venise en dernier ressort.

La caractéristique de Noale est que cette petite ville se situe au centre d’un triangle idéal ayant comme sommets Trévise, Padoue et Mestre. Ses activités productives et commerciales dynamiques ont contribué à la conservation de son aspect historique. La forteresse, les gradins, le cours d’eau, les tours et la loge, les édifices typiques  les places sur lesquelles un petit marché bien achalandé a lieu le deuxième dimanche de chaque mois. Au mois d’avril, la fête « Noale in Fiore » (la fête des fleurs de Noale), vitrine d’une exceptionnelle beauté pour les floriculteurs et les pépiniéristes de la Vénétie, bat son plein avec la participation de 200 exposants spécialisés.  L’autre fête citadine est la grande reconstruction historique médiévale du « Palio » des « Contrade » de Noale à l’occasion de la Pentecôte. Les « Contrade » de la ville participent au « palio ». Le marché médiéval organisé par les « Contrade » est lui aussi suggestif. Les moments importants de cette ré-évocation historique sont le défilé historique, la course du « Palio », la cérémonie de la « Baie d’or » et l’incendie de la Tour. Comme le veut la tradition, le vainqueur de la course reçoit le « palio » réalisé par un peintre de Noale tandis que le visage du dernier arrivé est recouvert de charbon.

Depuis la fin de 2004, Aprilia fait partie du Groupe qui se fixe l’objectif pour le constructeur de Noale de renforcer sa position de leader sur le marché dans les segments des motos et des scooters, en tant que seul et unique constructeur européen « full liner » de véhicules à deux roues de 50 à 1000 cm3, dans une optique de développement de l’identité de la marque. Le lien entre l’industrie et le territoire remonte à la période de l’après-guerre lorsque le Chevalier Alberto Beggio a fondé à Noale une usine de production de bicyclettes. Aprilia entre dans le secteur des deux roues motorisées en construisant la première « moto » de 50 cm3 or et bleu. C’est en 1974 que la première véritable moto de cross de compétition est créée tandis que c’est au cours de l’année suivante que la première Aprilia de course est présentée. Les premiers titres arrivent en 1977 lors du championnat italien des 125 et 250, suivis par les succès du pilote Alborghetti qui conclut la saison en se classant deux fois à la 3ème place et en s’adjugeant la sixième place absolue du championnat mondial. Le début des années quatre-vingt est une période de grande crise, mais 1985 marque, malgré tout, le début de l’aventure du championnat du monde de moto et Aprilia Racing se révèle être un véritable foyer de talents.
Dans les années quatre-vingt-dix, Aprilia fait également son entrée dans le secteur des véhicules destinés à la mobilité urbaine.  L’appartenance au Groupe Piaggio permet aujourd’hui à Aprilia de faire face à une phase de développement décisive dans les segments des motos de moyenne et grosse cylindrée. En 2009, Aprilia a lancé la supersportive RSV4, la nouvelle moto qui a marqué le retour d’Aprilia dans le Championnat du Monde Superbike. La naissance du modèle RSV4 confirme les stratégies d’Aprilia visant à intensifier sa présence dans le motocyclisme sportif de haut niveau, grâce au Département Compétition de Noale. Au cours de l’année 2009, Aprilia s’est même affirmée dans les grands rallyes tout-terrain et a surtout fait ses débuts au Dakar en remportant une extraordinaire troisième place absolue et en dominant la classe des 450.

Noale

Maire: Patrizia Andreotti
Site officiel: www.comune.noale.ve.it
Adresse: Piazza Castello, 18 – Code postal 30033
Nombre d’habitants: 15.761
Téléphone: 0415 897211
Superficie: Km2 24,58

 

 

 

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close