Mandello Del Lario

MANDELLO DEL LARIO naît du torrent Meria, dont les eaux, en descendant du groupe de montagnes des Grigne, ont porté aux vallées d’importantes quantités de pierres, de galets, de cailloux et de gravier qui ont formé le cône de déjection sur lequel les habitations ont été construites. A partir du IIIe siècle avant J.-C., ces lieux accueillirent certainement une garnison de défense lorsque Rome, engagée dans une politique d’expansion commerciale et militaire vers les terres au-delà des Alpes, utilisait le lac de Côme comme voie de transit vers les cols de Settimo et du Splügen. En 1500, lorsque la domination espagnole débuta en Lombardie, le fief de Mandello fut cédé à la famille Sfondrati, qui le conserva pendant trois siècles environ. Un processus d’industrialisation a débuté par la suite, surtout après la réalisation de la route côtière inaugurée en 1832 pendant la domination autrichienne et la construction de la ligne de chemin de fer Lecco – Colico terminée en 1894.

Dans le cadre du rapport entre la population et les activités de production, la ville industrielle de Mandello est dès 1951 la première ville à l’échelle nationale. L’économie de la ville repose toujours aujourd’hui en grande partie sur l’industrie : des entreprises de renommée mondiale comme Moto Guzzi et d’autres industries dans le secteur sidérurgique, outre toute une série d’entreprises importantes dans le secteur métallurgique y sont implantées.
Mandello peut s’enorgueillir d’une excellente offre de produits œnologiques et gastronomiques, dont la pulenta oncia, un vaste éventail de plats à base de poissons lacustres et une riche production de fromages locaux. Le vin local typique est le Nustranell, un mélange de raisins écrasés à l’ancienne.

Mandello del Lario est sans aucun doute une ville ayant pour vocation la construction d’engins à moteur. Outre Moto Guzzi, à noter la présence de sociétés comme Gilardoni Cilindri et Lafranconi Silenziatori qui, nées comme sous-traitants de Moto Guzzi, se sont développées pour devenir les fournisseurs de sociétés italiennes et étrangères connues du secteur. Le premier succès de la marque « Moto Guzzi » date de 1921 avec la « Normale », une motocyclette ayant des caractéristiques techniques  de renommée internationale grâce à sa participation à plusieurs compétitions. Les années cinquante sont celles du développement mais aussi du début de la crise pour Moto Guzzi qui atteint son summum.  L’usine est rachetée par Seimm, contrôlée par Imi, dont la politique d’entreprise vise à une réduction des coûts de production. L’accord pour le rachat du Groupe Aprilia Moto Guzzi par le groupe Piaggio  est signé en 2004.

Le Musée Moto Guzzi recueille une collection riche de plus de 150 pièces exposées, dont des motos de série, des motos sportives, des prototypes expérimentaux et des moteurs, dont des pièces uniques comme la première motocyclette construite par Carlo Guzzi en 1919.  L’espace réservé aux motos de série regroupe plus de 80 véhicules qui offrent un aperçu de l’évolution sociale et économique de l’Italie. Mais Moto Guzzi est entrée dans l’histoire aussi pour les véhicules qui ont caractérisé la mobilité des italiens dans l’après-guerre, comme la Motoleggera 65 « Guzzino » et le « Galletto » et pour avoir « réinventé » le concept de moto sportive à la fin des années soixante comme la V7 Sport avec un moteur à double cylindre en V de 90°.

Mandello Del Lario

Maire: Riccardo Fasoli
Site officiel: www.mandellolario.it
Adresse: Piazza Libertà, 33 – Code postal 41053
Nombre d’habitants: 10.631
Téléphone: 0341708111
Superficie: Km2 41,77

 

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close